Viseur point rouge ou lunette de tir (video) ?


Dans cet article nous allons vous aider à choisir entre un viseur point rouge ou une lunette de tir équipée d’un réticule lumineux. La video de cet article, vous présente un test au stand de tir des ces deux équipements. Le viseur point rouge Aimpoint H30S d’une part. Et la lunette Z6 1-6×24 de Swarovski d’autre part. Grâce à cette video vous aurez une vision assez précise de ce que peut voir et ressentir le tireur.

Mais avant toute chose, sachez que nous ne sommes pas financés par les marques. Sur FranceChasse.FR vous ne trouverez aucune publicité pour Swarovski ni Aimpoint. Nous vous garantissons donc des tests totalement objectifs. Contrairement à certains journalistes qui se font prêter des armes (voire même offrir, moyennant des commentaires élogieux !), tous les produits que nous testons sont achetés. Cela vous garantit un jugement neutre et indépendant, bref, impartial. Si elles le souhaitent, les marques peuvent exercer leur droit de réponse en déposant un commentaire à la fin de cet article, visible par tous.

Nous allons donc nous intéresser au matériel nécessaire en fonction du type de chasse pratiqué : battue, approche ou affût. En complément, vous trouverez de nombreuses videos de Chasse sur Zone300, abordant aussi d’autres disciplines comme la chasse à courre. Et ce, Quelque soit le grand gibier recherché : Sanglier, cerfs, chevreuils, daims, mouflons, chamois, etc.


L’arme utilisée pour ce test sera une carabine linéaire. La fameuse Merkel RX Helix. Grace à sa culasse hélicoïdale, elle offre l’avantage d’un faible encombrement pour un canon de 56 cm. Ce canon (interchangeable sans outil) sera un Calibre 9,3×62 pour le test.

C’est un calibre idéal pour la battue, comme vous pourrez le voir dans cet article.

Alors, grossissement, vitesse, fiabilité, précision quels sont les critères qui permettent d’obtenir le meilleur pourcentage de réussite dès le premier tir en battue ? C’est ce que nous allons voir dans cette video comparative.

Garder les 2 yeux ouverts

Le plus important pour tirer avec ces équipements est de bien garder les deux yeux ouverts. Il ne faut pas « viser dans le tube », mais plutôt se contenter de poser le point lumineux sur la cible visée (le sanglier courant dans notre video test). Il faut faire abstraction de l’organe de visée pour ce concentrer uniquement sur le point lumineux. Comme si vous tiriez avec un laser ! Cela permet d’avoir un large champs de vision et d’être très réactif. Avec l’habitude, on finit par oublier le « tube », pour ne plus voir que le point lumineux et la cible. Mais aussi tout l’environnement (puisque les deux yeux sont ouverts), ce qui est un net avantage pour la sécurité.

Problèmes de vue

Le principal avantage de ces équipements est une acquisition très rapide de la cible à tirer. Pour les personnes d’un certain âge qui commencent à avoir des problèmes entre la vue de loin, de près, etc. plus besoin d’aligner les 2 points que sont la hausse et le guidon de votre canon avec le gibier ! Passé un certain âge, il peut arriver que l’on ne distingue plus clairement ces organes de visée, qu’on voit le gibier flou ou pire… qu’on ne le voit plus !

Parallaxe

Plus de problème de parallaxe non plus ! Pour mémoire, la parallaxe est l’effet du changement de position de l’observateur sur ce qu’il perçoit. Par exemple différentes positions de la joue sur la crosse peuvent modifier l’angle ou la distance de l’oeil par rapport à l’organe de visée. C’est le cas lorsque l’on est plus ou moins couché sur la crosse, etc. Cela induit des changements de position de l’observateur, sur l’observation d’un objet. En d’autres termes, quel que soit la façon dont vous épaulez, et même si vous n’épaulez pas exactement de la même façon à chaque fois, le point visé sera toujours celui touché ! Sur un sanglier courant, il ne vous reste plus qu’à prendre un peu d’avance en fonction de la distance de tir et de la vitesse du gibier pour un tir… réussi !

Coup de doigt

Enfin un tireur aguerri pourra vous confirmer qu’on fait beaucoup de progrès à l’entrainement au sanglier courant avec ce type de matériel. En effet, le point lumineux vous permet de bien voir si votre swing est régulier (pas de tir arrêté). Il vous permet aussi de visualiser si votre swing est bien linéaire (pas de zig-zag genre électro-cardiogramme). Et enfin de visualiser si vous avez tendance à faire un coup de doigt au moment du tir. C’est un cas fréquent d’échec chez beaucoup de tireurs. Une façon simple de le déceler est de tirer au sanglier courant avec un douille vide et d’observer si le point lumineux bouge au moment ou on presse la queue de détente ! Regardez aussi cette page pour bien tirer les sangliers sans coup de doigt.

Conclusion et verdict

Sachant que le point Rouge Aimpoint Hunter H30s est proposé au prix public conseillé de 899€ ; autant dire la coquette somme de 900 euros, nous vous conseillons d’acheter directement une lunette de battue équipée d’un réticule lumineux. Pour un premier achat, vous aurez un outil polyvalent. Ainsi, vous éviterez de devoir acheter par la suite une lunette (en plus de votre viseur) si vous allez un jour chasser à l’affut ou à l’approche (lunette obligatoire). Si vous avez un budget limité, privilégiez même une lunette d’occasion plutôt qu’un Aimpoint neuf qui vous reviendrait le même prix. D’autant plus que les bonnes marques de lunettes se revendent très bien sur le marché d’occasion et se déprécient peu ensuite. Il suffit de regarder cette sélection de lunettes de chasse du site Naturabuy pour s’en convaincre :

De plus, une lunette de battue type Swarovski Z6i 1-6×24 ne pèse que 440 gr (contre 225 gr pour le viseur Aimpoint Hunter H30s). Elle ne déséquilibrera donc absolument pas la carabine. Mais surtout qui peut le plus peut le moins : vous pouvez tirer avec un grossissement de 1 avec votre lunette, ce qui est équivalent au viseur Aimpoint Hunter H30s. Mais aussi utiliser la plage de grossissement en battue. Soit pour identifier un gibier lointain ; voire même pour effectuer un tir longue distance (de préférence sur un gibier arrêté). C’est un plus vraiment non négligeable en battue ! Par exemple avec la lunette de battue Swarovski Z6i 1-6×24, un grossissement de 6 vous permettra de voir un gibier à 100 m comme s’il était à… 16 m ! Autant dire vous avez beaucoup plus de chances de faire mouche qu’avec un viseur Aimpoint !

Et pour ceux qui souhaitent se familiariser avec les lunettes de tir ou en savoir plus sur les réglages, cliquez ICI.

Viseur point rouge ou lunette de tir ?

Donc pour nous, entre viseur point rouge ou lunette de tir, c’est sans conteste lunette de tir avec réticule lumineux ! A moins que vous soyez absolument certain de ne jamais rien faire d’autre que de la chasse en battue.

L’auteur de la video précise qu’il utilise aujourd’hui exclusivement les lunettes Swarovski Z6i. Elles sont plus légères que les lunettes de marque Leica et selon lui beaucoup plus polyvalentes qu’un Aimpoint. Il déclare : « Même en battue, je n’aurais jamais tué autant de gibier avec un Aimpoint ». De plus, ainsi équipé, il peut chasser en battue, à l’affût et même à l’approche ( tirs longue distance). Il chasse régulièrement en battue avec une lunette z6i 1,7-10×42 équipée d’un réticule lumineux (510g). « Avec un peu d’habitude, le grossissement de base à 1,7 n’est pas un problème pour acquérir la cible, même à courte distance. Et l’objectif de 42 de diamètre laisse passer beaucoup plus de lumière pour chasser même dans des conditions obscures (fin de journée, sous-bois, etc). »

Que vous soyez viseur point rouge ou plutôt lunette de tir, sachez que la qualité a un prix et qu’il vaut mieux acheter du matériel haut de gamme d’occasion plutôt que du bas de gamme. D’autant plus que le haut de gamme résistera mieux dans le temps (d’où l’intérêt de l’acheter d’occasion !). C’est pourquoi nous ne présentons que du haut de gamme dans nos tests : le viseur point rouge Aimpoint H30 que vous pouvez trouver d’occasion ICI & la lunette Z6 1-6×24 de Swarovsk que vous pouvez aussi trouver d’occasion ICI.

Quelle lunette ?

Swarovski commercialise aussi des modèles Z8 (c’est-à-dire avec un zoom x8 au lieu de x6) mais tout cela nous semble être seulement du marketing pour inciter les chasseurs à renouveler sans cesse leur matériel et justifier des prix élevés. A notre avis un zoom x6 (par exemple avec un grossissement de 1 à 6) est largement suffisant pour tout faire et ne justifie pas d’investir 600 € de plus pour une Z8 dernière génération (de 0,75 à 6). D’autant plus que l’objectif a un diamètre de 20, inférieur à la Z6 (24), qui laisse donc passer moins de lumière !

On peut aussi trouver de bonnes lunettes dans d’autres marque plus abordables en tarif comme Kahles, Meopta, ou kite optics.

Viseur point rouge ou lunette de tir, vous savez maintenant comment vous équiper pour votre prochaine partie de chasse. Attention ! vous n’aurez plus d’excuse en cas de loupé ! Alors nous vous souhaitons de beaux tirs sur vos prochains gibiers comme dans cette video de deux sangliers tués net en battue !

N’hésitez pas non plus à commenter sous la video : questions, problèmes, félicitations, insultes, tout m’intéresse et je réponds toujours ! Je me régale de répondre, alors laissez plein de commentaires !

Partagez cette page :

4 réflexions sur « Viseur point rouge ou lunette de tir (video) ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *