ACCIDENTS DE CHASSE !


Le nombre total d’accidents de chasse relevés durant la saison 2018-19 s’élève à 131, en deçà de la moyenne des 10 dernières années (140 accidents par an). Celui de la saison précédente (113 accidents), était, pour mémoire, le plus bas jamais enregistré !
132 victimes ont été identifiées dont 22 personnes non chasseurs, soit 16% de non chasseurs, chiffre en hausse.
Sur les 131 accidents relevés, 7 accidents mortels restent néanmoins à déplorer contre 13 la saison précédente.
Sur ces 7 accidents mortels, 1 concerne une personne « non chasseur », contre 3 victimes non chasseurs la saison précédente
Ce chiffre d’accidents mortels est le plus bas enregistré depuis la création du réseau national sécurité à la chasse en 1997.

La très grande majorité des accidents mortels reste liée à un manquement aux règles élémentaires de sécurité :

  • mauvaise manipulation de l’arme
  • non-respect de l’angle de sécurité de 30°
  • tir sans identification formelle

Pour l’angle des 30° : Signalons que le marquage au poste de l’angle des 30° est devenu une obligation judiciaire en l’état de la jurisprudence.
Ce marquage doit être effectué par un dispositif orange fluo (piquet, fanion, marque de peinture). Il doit être fait soit par l’organisateur de la chasse (la société de chasse chez nous), ou à défaut par le chasseur posté lui-même.

Attention : En cas de non marquage, la société de chasse et le chasseur seront systématiquement condamnés.

Pour le tir sans identification formelle, les peines maximales sont systématiquement appliquées. L’identification formelle signifie : animal vu en entier, permettant de définir l’espèce, le sexe, le poids approximatif. Et tir sur animal visible en totalité, non pas à moitié caché par la végétation.

Pour la mauvaise manipulation, elle justifie un entrainement régulier à la manipulation et au tir, surtout pour les armes semi-automatiques. En effet, il n’est pas rare de voir leurs possesseurs démunis ou hésitants quand il s’agit, par exemple, de ne charger son arme qu’avec une seule cartouche, ou de la décharger en sécurité, ou de garder la culasse bloquée en position arrière.

Découvrez notre collection de T-shirts de securité orange fluo personnalisés « chasse »

La loi rend enfin obligatoires le port de d’un vêtement de securité orange fluo, le signalement des zones chassées, et a prévu une remise à niveau de sécurité tous les 10 ans pour tous les chasseurs. Cette remise à niveau sera faite par les FDC, selon des modalités à l’étude. Le rythme de tous les 10 ans fera que les plus anciens permis seront les premiers à bénéficier de la remise à niveau, ce qui est une mesure d’autant plus pertinente que les titulaires d’anciens permis (sans examen) sont responsables de 5 fois plus d’accidents que les nouveaux permis.