Les français ne sont plus contre la chasse !

La société débat énormément sur les chasseurs, leurs pratiques et leurs impacts sur les écosystèmes. C’est pourquoi L’IFOP a réalisé une enquête pour la FNC auprès d’un échantillon représentatif de 2034 personnes pour savoir si les Français sont favorables à la chasse ?

Les Français demandeurs d’informations sur les actions des chasseurs en faveur de la nature et sur leurs pratiques

Tout d’abord, l’amplification par les réseaux sociaux d’attaques incessantes contre la chasse empêche toutes réelles discussions de fond. Il en résulte que les Français sont à 74 % demandeurs d’informations sur les actions des chasseurs en faveur de la nature et sur leurs pratiques. Comme quoi, la nébuleuse des « anti-chasse » et leurs vociférations contre les chasseurs à grand renfort de « fake news » ne sont pas considérées par les Français comme de l’information.

80 % de nos concitoyens opposés la chasse… Fake news ?!

Les Français ne sont plus contre la chasse !

En vérité, l’ensemble des Français se montre plutôt défavorable à la chasse pour 55 % d’entre eux. Alors pourquoi nos opposants annoncent systématiquement le chiffre de 80 % de nos concitoyens opposés la chasse ?! En réalité, ce sondage révèle que les Français qui se déclarent très bien informés sur le sujet sont 47 % à être favorables à la chasse !

Les interviewés informés sont plus favorables à la chasse !

Continuer la lecture de « Les français ne sont plus contre la chasse ! »
Partagez cette page :

Chasse à courre filmée à cheval comme si vous y étiez !

Une vidéo de Chasse à courre originale puisque filmée à cheval avec une gopro ! De cette façon, vous vivrez la Chasse à courre comme si vous y étiez, à travers les yeux d’un des membres de l’équipage !

L’équipage est constitué de veneurs. Ces chasseurs sont avant tout des cavaliers. Aujourd’hui, il est tentant pour un cavalier de devenir veneur. C’est pourquoi nous vous proposons de découvrir en video ce que vous pourriez ressentir lors d’une chasse à courre.

Sachez que l’une des traditions très ancrées en vènerie est d’accepter tout cavalier désirant suivre une chasse à courre. Alors si cette video vous attire, n’hésitez plus ! Le statut d’invité vous confère le droit de suivre la chasse à courre tout à fait librement avec, en contrepartie, quelques obligations qui sont souvent plus proches du bon sens que de l’expertise !

Découvrez dans cette video l’heureuse symbiose de la chasse avec l’équitation d’extérieur !

Continuer la lecture de « Chasse à courre filmée à cheval comme si vous y étiez ! »
Partagez cette page :

Le couvre-feu est-il applicable aux chasseurs ?

le Premier ministre a avancé le couvre-feu à 18h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain à partir du samedi 16 janvier 2021. Et ce pour une durée minimum de 15 jours. Alors, ce nouveau couvre-feu est-il applicable aux chasseurs ?

Dérogations

La Fédération Nationale des Chasseurs vient de confirmer que des dérogations au couvre-feu à 18h00 sont possibles :

  • pour la chasse du grand gibier (cerf, chevreuil et sanglier)
  • pour la destruction des Espèces Susceptibles d’Occasionner des Dégâts (ESOD)

Tout d’abord, les ESOD sont des espèces envahissantes. Il faut savoir qu’elles sont classées nuisibles par arrêté ministériel ou préfectoral. Parfois après avis de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage.

Ensuite, les modalités et périodes de régulation de ces espèces sont fixées par arrêtés préfectoraux.

Couvre-feu non applicable aux chasseurs

En conclusion, pour assurer les missions d’intérêt général de régulation les chasseurs peuvent être amenés à se déplacer sur de longues distances. Ils peuvent aussi être retardés par la récupération des chiens après la battue. Mais aussi par le ramassage des animaux prélevés, etc.

En conséquence le couvre-feu n’est donc pas applicable dans ces cas de figure. Mais les chasseurs qui ne sont pas en mesure de respecter les horaires du couvre-feu doivent utiliser une attestation dérogatoire de déplacement. Il suffit de cocher le cas n°6 : « Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative. »

Vous pouvez télécharger cette attestation ci-dessous :

Partagez cette page :

Video Chasse au chamois : l’approche en montagne

Cette video vous plonge dans l’univers de la Chasse au chamois à l’approche. Profitez de la vie sauvage et des paysages de montagne (Alpes du sud) ! Une vidéo filmée dans l’ACCA d’Ancelle à seulement quelques kilomètres du parc des Ecrins. Les paysages, entre 1500m et 2500m d’altitude, sont magnifiques.

Si vous souhaitez découvrir de nouveaux territoires de chasse, Naturatour est un site de recherche gratuit d’offres de voyages de chasse en France et à l’étranger ! C’est un peu « leboncoin » du chasseur, qui met en relation ceux qui cherchent avec ceux qui proposent des voyages et séjours de chasse !

le chamois (Rupicapra rupicapra)

Chèvre sauvage, le chamois se rencontre, à l’origine, de quelques centaines de mètre d’altitude jusqu’à plus de trois mille mètres. Mais l’espèce affectionne particulièrement les escarpements rocheux et les fortes pentes, plus que l’altitude. En fait, durant plusieurs siècles, la pression humaine exercée sur le Chamois et son habitat ont conduit à son cantonnement en altitude.

l’approche en montagne

La plupart des animaux sauvages de montagne ont développé des adaptations anatomiques et physiologiques particulières pour survivre dans un environnement hostile. En conséquence, le chasseur de montagne devra donc disposer d’un équipement adapté à la situation. Ainsi que d’une bonne condition physique. C’est essentiel pour sa sécurité et pour la réussite de la chasse.

Lors des approches, le chasseur doit éviter de dépasser ses limites personnelles. Surtout s’il n’est pas bien préparé physiquement ! Par exemple, sachez que s’il y un doute sur un passage en zone escarpée, il n’y a pas de doute : Faites demi-tour ! Dons ne cherchez pas à emprunter systématiquement le même chemin que le chamois. En effet, Vous n’aurez jamais l’agilité et le cœur d’un chamois. Très volumineux par rapport à son corps (300 à 350 g, contre 250 g pour celui de l’homme), il accroît la circulation d’un sang très riche en globules rouges (12 à 13 millions par millilitre), palliant ainsi à la diminution de la pression atmosphérique et donc de l’oxygène.

Il lui faut seulement quelques minutes pour gravir mille mètres de dénivelé, contre une bonne heure pour un très bon marcheur de notre espèce. C’est pourquoi il s’agit d’une des espèces les plus difficiles à chasser.

Le trophée de Chasse

Chaque année la corne de l’animal pousse de quelques centimètres au départ puis de quelques millimètres au-delà de la 4ème année. Chaque anneau d’âge marque donc un hiver (interruption de la pousse) et correspond à une année. Plus il est vieux et plus les crochets sont fermés. L’étude du trophée permet de dénombrer les anneaux d’âge se présentant sous la forme d’un sillon, contrairement aux anneaux de parure sous la forme d’un bourrelet.

La video de Chasse au chamois

Dans cette video de Chasse au chamois, vous assisterez au prélèvement d’un magnifique bouc (en médaillon sur la vignette de la video). Il est représentatif avec son corps massif, sa tête triangulaire, son poil d’hiver et ses crochets bien fermés.

Continuer la lecture de « Video Chasse au chamois : l’approche en montagne »
Partagez cette page :

Documents pour chasser pendant le confinement

Grand gibier

La Commission de la Chasse et de la Faune Sauvage a statué sur la possibilité de chasser pendant le confinement. Elle est donc favorable à la dérogation aux battues et aux tirs d’affût pour réguler le sanglier et le chevreuil. Vous trouverez dans cet article toutes les informations nécessaires et documents à télécharger pour chasser pendant cette nouvelle période de confinement :

  • attestation de déplacement « Chasse »
  • protocole sanitaire
  • dérogations au confinement
  • régulation de la faune sauvage
  • destruction d’espèces susceptibles d’occasionner des dégâts

Les arrêtés préfectoraux pour chaque département (ex. en téléchargement à la fin de cet article) en précisent les détails.

Des contraintes sanitaires assez strictes devront être appliquées. Retrouvez les sur les documents disponibles en téléchargement à la fin de cet article.

Attention ! Il ne s’agit pas de chasse, mais d’actions d’intérêt général visant à réguler des espèces causant des dégâts, ordonnées par l’Administration !

Petit gibier

Continuer la lecture de « Documents pour chasser pendant le confinement »
Partagez cette page :