Documents pour chasser pendant le confinement

Grand gibier

La Commission de la Chasse et de la Faune Sauvage a statué sur la possibilité de chasser pendant le confinement. Elle est donc favorable à la dérogation aux battues et aux tirs d’affût pour réguler le sanglier et le chevreuil. Vous trouverez dans cet article toutes les informations nécessaires et documents à télécharger pour chasser pendant cette nouvelle période de confinement :

  • attestation de déplacement « Chasse »
  • protocole sanitaire
  • dérogations au confinement
  • régulation de la faune sauvage
  • destruction d’espèces susceptibles d’occasionner des dégâts

Les arrêtés préfectoraux pour chaque département (ex. en téléchargement à la fin de cet article) en précisent les détails.

Des contraintes sanitaires assez strictes devront être appliquées. Retrouvez les sur les documents disponibles en téléchargement à la fin de cet article.

Attention ! Il ne s’agit pas de chasse, mais d’actions d’intérêt général visant à réguler des espèces causant des dégâts, ordonnées par l’Administration !

Petit gibier

Continuer la lecture de « Documents pour chasser pendant le confinement »
Partagez cette page :

ACCIDENTS DE CHASSE !

Le nombre total d’accidents de chasse relevés durant la saison 2018-19 s’élève à 131, en deçà de la moyenne des 10 dernières années (140 accidents par an). Celui de la saison précédente (113 accidents), était, pour mémoire, le plus bas jamais enregistré !
132 victimes ont été identifiées dont 22 personnes non chasseurs, soit 16% de non chasseurs, chiffre en hausse.
Sur les 131 accidents relevés, 7 accidents mortels restent néanmoins à déplorer contre 13 la saison précédente.
Sur ces 7 accidents mortels, 1 concerne une personne « non chasseur », contre 3 victimes non chasseurs la saison précédente
Ce chiffre d’accidents mortels est le plus bas enregistré depuis la création du réseau national sécurité à la chasse en 1997.

La très grande majorité des accidents mortels reste liée à un manquement aux règles élémentaires de sécurité :

  • mauvaise manipulation de l’arme
  • non-respect de l’angle de sécurité de 30°
  • tir sans identification formelle

Pour l’angle des 30° : Signalons que le marquage au poste de l’angle des 30° est devenu une obligation judiciaire en l’état de la jurisprudence.
Ce marquage doit être effectué par un dispositif orange fluo (piquet, fanion, marque de peinture). Il doit être fait soit par l’organisateur de la chasse (la société de chasse chez nous), ou à défaut par le chasseur posté lui-même.

Attention : En cas de non marquage, la société de chasse et le chasseur seront systématiquement condamnés.

Continuer la lecture de « ACCIDENTS DE CHASSE ! »
Partagez cette page :

Permis de chasser national à 200€

Le nouveau permis de chasser national à 200€ fait il le bonheur des chasseurs ? D’apres un récent sondage, près de 40% des chasseurs sur facebook prendraient déjà le permis de chasser national l’an dernier, contre 60% pour le permis départemental…

https://www.facebook.com/Chassecadeau/posts/1038174133038730

Mais le nouveau permis de chasser national à 200€ fait il plus d’insatisfaits

que d’heureux ?

Lisez l’article ICI pour savoir tout ce qui change cette année puis VOTEZ pour découvrir les résultats du sondage :

Pour en savoir plus sur le nouveau permis de Chasser national à 200 euros consulter cet article. Et pour comprendre pourquoi il a mis fin à un vol qualifié qui dure depuis 19 ans, cliquez ici !

Partagez cette page :

Permis de chasser national à 200€ : info ou intox ?!

Décidément, ce permis national à 200€ fait couler beaucoup d’encre !

Le président de la Fédération nationale des chasseurs, Willy Schraen, vient de l’annoncer officellement dans sa lettre ouverte aux chasseurs de France : le permis national deux fois moins cher est désormais une réalité ! Et ce n’est pas une « fake news » :

« Aujourd’hui, les fédérations départementales des chasseurs de France envoient à tous leurs chasseurs les bons de commande de validation annuelle des permis de chasser, ce qui va concerner personnellement 1,2 million de chasseurs.

À partir du 11 juin prochain, chaque chasseur pourra alors choisir d’utiliser un permis de chasser départemental ou national pour pratiquer la chasse lors de la saison 2019/2020. Dans ce document figure le nouveau permis de chasser national à 200€ qui est la concrétisation du premier volet de la réforme de la chasse française.

Continuer la lecture de « Permis de chasser national à 200€ : info ou intox ?! »
Partagez cette page :

Permis de Chasser national à 200 € : une justice !

Le permis de chasser national coûtait 400 €. Et, disent les journalistes, le gouvernement va faire « un cadeau aux chasseurs » en baissant le prix de 200 €. Comme mensonge et désinformation, on ne peut pas faire mieux que ce terme de « cadeau » ! Les journalistes seraient-ils en majorité incompétents, incapables de s’informer correctement avant d’écrire ?! Ou bien se contenteraient-ils de copier ce que d’autres ont écrit les premiers ?

A moins que ce soit de la désinformation volontaire pour remonter les anti-chasses et le grand public ? Arrêterons de parler de « cadeau aux chasseurs », alors qu’il s’agit simplement de mettre fin à un vol qualifié qui dure depuis 19 ans !

Petit historique

Jusqu’en l’an 2000, sur ces 400 € du permis national, 180 € allaient à l’ONCFS pour financer l’indemnisation des dégâts de grand gibier. 9 € de plus allaient aussi à l’ONCFS pour financer l’émission du permis. Soit 189 € pour l’ONCFS. Mais en Juillet 2000, la loi Voynet a transféré aux Fédérations Départementales la charge d’indemniser les dégâts de grand gibier, ainsi que l’émission des permis.

Toutefois, l’ONCFS a continué à toucher 189 € pour des indemnisations et missions qu’il n’assumait plus ! En effet, elles ont été transférées aux Fédérations Départementales de Chasseurs. De 2000 à 2018 inclus, 20 millions d’euros ont ainsi été encaissés indûment par l’ONCFS chaque année, soit au total 360 millions d’euros. Si cela était au civil, les termes d’escroquerie ou de vol pourraient être employés !

La fin d’un détournement d’argent

L’état a finalement décidé – au bout de 18 ans – d’arrêter ce « détournement » de l’argent des chasseurs. Mais pendant ces 18 ans, les Fédérations de chasseurs ont payé dégâts et émission des permis. Soit 360 millions d’euros, détournés à leurs dépends. Soulagée, la Fédération Nationale des Chasseurs a pensé pouvoir baisser de 11 € le prix du permis à partir de 2019, si la mesure est confirmée.

Continuer la lecture de « Permis de Chasser national à 200 € : une justice ! »
Partagez cette page :